SARA lance son premier service emploi sur Lyon : VIS’AUJOB !

L’Association Sésame Autisme Rhône-Alpes, créée il y plus de 40 ans, innove en lançant son premier SERVICE EMPLOI sur Lyon avec le soutien d’Apicil Action Sociales et Solidaires : VIS’AUJOB. La coordination est assurée par COMERYL, spécialisée sur l’emploi et le management des personnes avec autisme.

VIS’AUJOB, au bénéfice de personnes avec TSA domiciliées sur le Rhône, a pour objectif d’accompagner 10 personnes sur 12 mois selon un parcours orienté sur l’employabilité. Les places sont limitées ! Pour la première fois, un dispositif complet sur Lyon  avec une équipe pluri-professionnelle et coordonnée de professionnels formés à l’autisme, est proposé aux personnes avec TSA éloignées de l’emploi.

Il s’agit d’un programme sur 12 mois comprenant des cours d’habiletés sociales hebdomadaires complétés par des séances individuelles avec une assistante sociale, un(e) psychologue et un job coach. Le job coaching a vocation à accompagner la personne à établir son projet professionnel et à faire le lien avec les entreprises qui seront au préalable formées et accompagnées sur le sujet de l’autisme.

Il s’agit d’un programme complet qui permettra un accompagnement sur-mesure de chaque bénéficiaire.

L’enjeu d’un tel dispositif est de faciliter l’accès à l’emploi d’un public avec TSA éloigné de l’emploi et d’accompagner les entreprises à recruter dans les meilleures conditions. Le blog du hérisson, site d’informations et d’actualités collaboratif, a récemment publié un article > VISAU’JOB : guider l’autisme vers l’emploi (par Audrey Lucas)

Pour plus d’informations​, envoyez un mail ici​

 

Témoignage : Julie Perrier, 37 ans

Bénéficiaire du projet d’accompagnement à l’insertion professionnelle VISAU’JOB depuis quelques mois, Julie a accepté de livrer son témoignage sur cette expérience.

« C’est avant tout une aventure humaine, car j’ai réellement besoin de m’adresser à des gens qui me comprennent. J’ai eu une écoute bienveillante, l’équipe est très professionnelle… on sait de quoi on parle ! Les acteurs connaissent l’autisme et cela m’a apporté un réconfort et une assurance dans le voie dans laquelle je me projetais. »