La ferme de Belle Chambre fête ses 30 Ans !

En septembre 2021, le Foyer de Vie La Ferme de Belle Chambre a célébré son trentième anniversaire réunissant dans une ambiance chaleureuse les résidents, leurs familles, le personnel encadrant et les partenaires actifs du projets. L’occasion de mettre en lumière cet établissement médico-social qui accueille des adultes avec TSA (Trouble du Spectre de l’Autisme) dans un espace agricole « performant et thérapeutique ». L’évènement a réuni plus d’une centaines de personnes, lesquelles ont pu visiter les bâtiments, approcher les animaux, découvrir les fromages fermiers de vache, déguster les bocaux de notre partenaire “Capucine et Gaston” (traiteur bio et solidaire) et rencontrer les acteurs qui participent à donner du sens à ce lieu. Le projet de cet établissement, basé sur la structuration liée aux besoins quotidiens de la Ferme, était précurseur dès son origine, et tout à fait adapté aux méthodes éducatives recommandées aujourd’hui par la HAS (Haute Autorité de Santé). En outre, la Ferme de Belle Chambre a progressivement gagné la reconnaissance de ses pairs pour la qualité de ses productions.

Accompagnement thérapeutique en milieu rural : un modèle qui fonctionne 

Cet établissement est une réussite et matérialise sans doute le mieux ce que Sésame Autisme défend depuis toujours : donner du sens à la vie de personnes que rien ne prédisposait à cela… notamment en travaillant à la ferme, en relation avec la nature et les animaux, véritables sources d’apaisement. Et l’apaisement ouvre à l’apprentissage” explique Dominique Franc, président de Sésame Autisme Rhône-Alpes (SARA) lors de son discours pour l’occasion, avant d’ajouter “cet établissement a développé une véritable expertise de l’accompagnement des personnes avec autisme en mileu rural… on voudrait que Nadine, Nicolas, Bénédicte, David et les autres se disent qu’ils sont attendus et que leur présence est indispensable pour assurer le fonctionnement de la ferme”. 

Pour marquer son engagement durable dans cet établissement unique et faciliter son entretien, l’association SARA a récemment fait le choix de devenir propriétaire de la Ferme de Belle Chambre. Ainsi, grâce au soutien financier de plusieurs mécènes, fondations, et du Conseil départemental de l’Isère*, de nouveaux équipements ont pu voir le jour pour améliorer le confort du lieu et répondre aux nouvelles exigences réglementaires (transformation de la fromagerie, construction d’une mezzanine, extension de la maison d’hôtes…). Et si aujourd’hui, de nombreuses activités sont pratiquées par les résidents (vie quotidienne, apprentissages, habiletés sociales), c’est bien autour de la vie de la Ferme que s’articule le quotidien de tous. 

Des produits de qualité et une Ferme ouverte sur l’extérieur 

Briques, tommes, raclettes, fromage frais au lait cru de vaches Tarines et Abondances, production d’œufs, lapins, porcs… une multitude de produits sont issus du travail journalier des résidents et professionnels encadrant. En livraison dans les marchés et restaurants alentours comme chez les personnes âgées, les bénéfices de cette production sont intégralement réinvestis dans le fonctionnement de la Ferme (entretien des champs et espaces boisés, fourrage, tracteur, etc…). Constitué de 3 bâtiments, l’établissement a choisi d’ouvrir l’un d’entre eux aux visiteurs qui le souhaitent en table d’hôtes pour déguster les produits “maison”. En projet également pour de petits groupes, des séances de médiations animales avec les deux ânes de la Ferme sont prévues.

Trente ans après la naissance de cet établissement médico-social agricole thérapeutique, les marques de reconnaissance ne manquent pas. L’exploitation est inscrite au sein de la filière de transformation fermière du département AFPI, elle est dépositaire de la marque IsHère développé au sein du pôle agroalimentaire du département et elle a obtenu l’Agrément Sanitaire Européen. De plus, elle participe au réseau ASTRA (Agriculture Sociale et Thérapeutique en Rhônes-Alpes), reconnu au niveau européen. Autant de certifications qui confirment la qualité de la démarche globale, tant au niveau de la production que de l’accompagnement des personnes en situation de handicap. Ces activités agricoles permettent également de maintenir la présence de l’élevage dans un territoire où elle se raréfiait. 

Zoom sur … Catherine Bibollet
S’il est une personne qui symbolise l’âme de l’établissement de par son engagement, sa fidélité, son professionnalisme et son savoir-faire, il s’agit de Catherine Bibollet. Dotée d’une double-compétence, éducative et agricole, Catherine représente parfaitement l’esprit des lieux : accompagner les personnes en situation de handicap avec des méthodes éducatives dédiées tout en leur transmettant le plaisir de la communion avec la nature. À l’occasion des 30 ans de la Ferme de Belle Chambre, Catherine  a également enchanté les invités par la pratique du Cor des Alpes et ses harmoniques naturelles, en compagnie de ses 2 acolytes. L’évènement fut ainsi l’occasion de lui remettre la médaille de l’Ordre du Mérite Agricole pour son parcours exemplaire, remise par Jean-Claude Darlet, Président de la Chambre d’agriculture de l’Isère.  

* Nous tenons à remercier particulièrement nos mécènes et fondations pour la réalisation des travaux de la Ferme de Belle Chambre :